Nos meilleures adresses du quartier de Sham Shui Po



À l'ombre de voisins plus connus comme Mong Kok, le quartier de Sham Shui Po attire encore peu de visiteurs étrangers. Avec ses innombrables petits restaurants, ses cafés branchés et ses marchés, ce coin de Kowloon, à Hong Kong, mérite pourtant qu'on fasse le détour.


Le hasard fait parfois bien les choses. Même après avoir méticuleusement fouillé tous les sites de réservation d'hôtels et Airbnb, on restait vraiment découragés face au prix exorbitant de l'hébergement à Hong Kong.


Quand on a fini par trouver un minuscule appartement, pas trop excentré et qui ne dilapiderait pas nos économies, on a sauté sur l'occasion. Sans le savoir, on venait de trouver notre quartier général dans ce qui est devenu notre coin préféré de Hong Kong, l'endroit où on était toujours contents de revenir après une journée d'exploration.


Situé au nord-ouest de Kowloon, ce quartier historiquement ouvrier et plus pauvre est vibrant à toute heure du jour, et plus on l'explore, plus on en vient à l'aimer.


MANGER


Ce quartier est le paradis des amateurs de bouffe. Comme on est des gloutons, on en a profité au maximum.


C'est impossible de faire plus que trois pas dans Sham Shui Po sans tomber sur un petit boui-boui qui vend des curry fishballs, sur un restaurant plus formel qui offre toutes sortes de dim sums, ou encore sur des stands d'où émane l'odeur sucrée des gaufres aux oeufs.


Devant tant de choix, une des meilleures stratégies pour décider où aller se gaver de siu mai demeure de suivre le flair des locaux. Si un restaurant est plein, c'est que c'est bon, alors on l'essaie!


On a quand même eu le temps d'y faire nos habitudes.


Le premier soir où on est finalement arrivés à Hong Kong après 15 heures de vol, la faim a pris le dessus sur la fatigue. Titubant comme des zombies, nos estomacs nous ont menés, un peu passé minuit, sur Yiu Tung Street, une petite rue discrète aux allures de ruelle.


Plusieurs restaurants étaient encore ouverts à cette heure tardive et des clients dégustaient des soupes aux nouilles, assis sur des bancs en plastique rouge. Au hasard, nous nous sommes attablés chez Cheung Fat Noodles.


Nous avons fini par y retourner assez souvent pour que nos commandes se transforment en the usual. Ce petit resto ouvert jusqu'à 2:30 du matin est la piste d'atterrissage parfaite de toute soirée qui finit un peu trop tard. Essayez les wonton noodles, vous ne serez pas déçus!


Au-delà des restaurants de rue cachés entre tôle et béton, Sham Shui Po est aussi l'endroit où on trouve un des établissements cotés Michelin les moins chers au monde.



Fondé par le chef Mak Kwai Pui, qui oeuvrait auparavant au restaurant cotés trois étoiles Michelin de l'hôtel Four Seasons de Hong Kong, et par son comparse Leung Fai Kung, le restaurant offre de délicieux dims sums à petit prix.


L'image ne rend pas justice à la beauté de ces brioches divines.

Ne ratez pas la chance d'essayer les buns au porc BBQ. Le goût sucré de la sauce se mêle à celui de la brioche, à la fois croustillante et légère comme un nuage. Nous nous sommes régalés pour 8$ chacun. Un incontournable!


Un bon entre-deux est le restaurant Yuen Fong Dumplings. Situé sur la rue Fuk Wa, ce restaurant offre de délicieux rouleaux de nouilles au riz et de la soupe aux dumplings. Pour environ 5$ par personne, c'est plus qu'avantageux.


Comme tous les guides conseillaient de se rendre au Garden Café, nous sommes allés le tester pour la cause. Nous y avons vécu une expérience assez étrange. Le quartier général de cette chaîne très aimée des Hongkongais est situé dans Sham Shui Po. Le bâtiment à l'allure stalinienne renferme un espèce de musée du biscuit, une boutique et un petit café, avec de la musique d'ascenseur chinoise qui réverbère sur les plafonds bas.


Nous on mange même si on a pas le droit.

Pour 35 HKD (environ 5$), vous aurez tout de même droit à un bon petit repas chaud, boisson comprise. En plus, c'est un des seuls endroits où on a vu du pain qui avait de l'allure.


Étant pratiquement végétariens à la maison, nos estomacs se sont vite lassés de consommer de la viande à tous les repas, ce qui est fréquent à Hong Kong. Quelle joie avons-nous ressentie quand on a découvert un buffet végé à quelques pas de chez nous!


Le restaurant Mei Gui Yuan, situé sur la rue Ki Lung, propose une sélection variée et vraiment originale de mets végés, provenant autant de Chine que de Malaisie. Après une journée passée à marcher, disons qu'on en a eu pour notre argent. Surtout, Alexis, qui a mangé trois assiettes pleines.


Un peu lassés de la cuisine chinoise après quelques jours? Vous pouvez toujours changer d'air en essayant le Kashmir Curry House, situé sur la rue marchande de Pei Ho. Hong Kong abrite une large communauté d'immigrants de l'Inde et du Pakistan et ce restaurant cachemiri offre des currys et des palak paneer absolument délicieux, pour pas cher.


Une dernière recommandation: essayez toute la bouffe de rue que vous pourrez trouver.



Pour de bons exemples, fiez-vous sur ce que notre amie Ashley Yue, fondatrice de Hong Kong Food Crawlers, nous a fait découvrir dans cette vidéo!


BOIRE


Alexis et moi sommes incapables de résister aux vices de la caféine et de l'alcool, n'en déplaise à nos foies.


Souvent, on économise en se contentant de café instantané, mais comme nos papilles ont été corrompues par les trop bons cafés montréalais comme le Pista, on a fini par partir en mission afin de trouver la meilleure tasse du quartier.


Notre coup de coeur définitif, qui est aussi devenu notre bureau temporaire en sol Hongkongais, est sans contredit le café openground.


Situé sur la très hip rue de Tai Nan, ce café immaculé jumelle l'amour de l'or noir et celui du design. L'espace comprend une grande table où des étudiants et jeunes professionnels viennent travailler, ainsi que plusieurs étagères qui regorgent d'ouvrages et d'objets design à vendre.



Le café est aussi l'hôte de plusieurs expositions, séminaires et formations et la communauté artistique de Kowloon en a fait son repère. Ne ratez pas leur coldbrew!


Juste en face se trouve un autre excellent établissement: le Café Sausalito. L'endroit a tout ce qu'il faut: du bon café, de la place pour travailler et une ambiance animée.


Leur menu bouffe recèle aussi une assiette déjeuner avec oeufs et saucisses, une gâterie qui a ravi nos coeurs de Montréalais. En plus, des musiciens viennent souvent y jouer de la musique live les fins de semaine!


Sur la rue Ki Lung, tout juste à côté, se trouve un charmant établissement très justement nommé Coffee Matters. L'endroit n'a pas de réseau Wi-Fi, mais qu'à cela ne tienne: le café et le thé y sont excellents et l'ambiance est détendue, voire contemplative.


Plusieurs client y viennent et s'installent sur la petite terrasse ou près des grandes fenêtres pour regarder la vie suivre son cours sur cette rue toujours animée de Sham Shui Po. Parfait pour un après-midi pluvieux.


Et un petit dernier, mais non le moindre: le Dog99 Café. L'établissement n'a pas de porte et donne sur la rue de Wong Chuk, alors il n'y manque pas d'action. Le déjeuner y est servi toute la journée, les desserts sont divins et le savoir-faire côté café est irréprochable.


Si l'envie vous prend de sortir le soir, vous pouvez essayer n'importe quel bar de quartier, comme le Bar East, qui sont presque tous des établissements où on joue aux fléchettes. Pour une raison qui nous échappe, les gens adorent les fléchettes.


Presque partout, la bière est vraiment chère. On parle d'environ 12$ pour une pinte. Tant qu'à boire une Tsingtao trop chère dans un bar louche en écoutant un film chinois (oui, c'est arrivé), on a décidé d'essayer un établissement qui avait l'air un peu plus élaboré.


On a bien fait, car on a vraiment adoré Bound by Hillywood.


L'endroit est autant un café, qu'un restaurant et un bar. Fréquenté par des gens vraiment, vraiment plus hip que nous, Bound by Hillywood offre un bon menu bouffe et des cocktails originaux, ainsi que des bières locales. Tapissé de néons, c'est vraiment l'endroit au mood parfait pour passer une soirée entre amis.


MAGASINER


Sham Shui Po est le paradis de la bébelle et du magasinage en général.


Même si vous n'avez besoin de rien, ça vaut vraiment la peine d'aller fouiner dans les marchés de rues.


Le plus connu est le marché aux puces de la rue Apliu. Vous y trouverez de tout: autant des cartes SIM et des accessoires de téléphones, que des caméras de seconde main, ou encore des vêtements à 5$.


Pas besoin toutefois d'aller sur cette rue particulière: dès la fin de l'après-midi, plusieurs rues du quartier deviennent piétonnes et sont envahies par des boutiques temporaires.


Un de mes coups de coeur, étonnamment, est le Golden Computer Center. Hong Kong regorge de centres d'achat surspécialisés, où on ne trouve qu'un type de biens. Celui-là ne fait pas exception.



Disques durs, ordinateurs, jeux rétro, écouteurs, étuis de téléphone: si vous cherchez quoi que ce soit qui a trait à l'informatique, vous le trouverez ici. En plus, les échoppes offrent des produits fiables, pas de la pacotille louche comme on trouve parfois dans la rue.


Parlant de rue spécialisée, une des attractions incontournables de Sham Shui Po est la rue Fuk Wing, aussi connue sous le nom de la rue des jouets.


Entre les jouets, il y a aussi des minous.

Un conseil: visitez-la la nuit tombée. Une promenade sous la lumière des néons à déambuler entre les jouets gonflables, les poupées et les gogosses en plastique va très certainement vous émerveiller.


Finalement, si vous aimez le bricolage et les trucs DIY, alors dirigez-vous vers la rue Yu Chau. Aussi connue sous le nom de Bead Street, cette rue est parsemée de commerces qui vendent des perles, des accessoires à bijoux, des plumes et bien plus encore. Parfait pour votre prochain projet!


À la prochaine, mm'goi!

98 vues0 commentaire